Pendant trois décennies, un fermier américain s'est servi d'une météorite pour maintenir sa porte ouverte. Les chercheurs estiment à 100 000 dollars la valeur de ce précieux « caillou ».

Capture d'écran vidéo Central Michigan University

Lorsque Monaliza Sirbescu, géologue à l'Université du Michigan, a vu la fameuse pierre pour la première fois, elle a tout de suite compris qu'elle avait « quelque chose de spécial », comme elle le dit dans une vidéo postée le 3 octobre.

Un beau jour, un fermier américain, qui souhaite conserver son anonymat, a apporté à la spécialiste ce qui lui servait de cale porte depuis 30 ans pour un examen. L'homme aurait acquis cet objet céleste en 1988, lorsqu'il a racheté une ferme située à Edmore, dans le Michigan. La météorite serait tombée dans cette propriété en 1930.

L'ancien propriétaire aurait prévenu le nouvel acquéreur qu'il s'agissait d'une météorite au moment de lui confier. Mais ce dernier ne s'en est pas soucié et a utilisé ce précieux « caillou » pour garder sa porte ouverte pendant trois décennies.

La météorite d'une dizaine de kilos est finalement estimée à 100 000 dollars (environ 87 000 euros). Jamais en 18 ans de carrière l'experte n'avait tenu un tel corps céleste entre ses mains. « C'est le spécimen avec le plus de valeur monétaire et scientifique que j'ai jamais vu de ma vie », se réjouit-elle.

« La plupart des météorites sont composées de 90 à 95 % de fer. Ce qui rend celle trouvée dans le Michigan unique, c’est qu’elle contient 88 % de fer et 12 % de nickel », peut-on lire dans un communiqué.

Le Smithsonian et le musée des minéraux et des gemmes du Maine envisagent d’acheter l'objet afin de l’exposer au grand public. Le propriétaire a accepté, si la transaction a lieu, de verser 10 % du montant de la vente au centre universitaire afin d’étudier les sciences de la Terre et de l’atmosphère.

À lire aussi

Comments

Leave a Reply