Dans l’édition du Parisien à paraître ce samedi 3 novembre, jour de la Saint-Hubert, patron des chasseurs, 76 associations et fondations de défense des animaux s’unissent pour dénoncer « les excès et provocations de la chasse ».

PETA, la Fondation Bardot, la Fondation 30 millions d’amis, la ligue de Protection des animaux sauvages, One Voice, la ligue pour la protection des oiseaux, ou encore la SPA... tous ces organismes bénévoles se sont associés pour dénoncer certaines pratiques et demandent l’interdiction de la chasse le dimanche.

Ces organisations s’indignent « des 100 à 200 accidents de chasse, avec 10 à 20 morts chaque année, […] Des pratiques barbares infligeant des souffrances inacceptables aux animaux : déterrage des blaireaux, utilisation de la glu, écrasement et étranglement des passereaux mais aussi les 15 millions d’animaux d’élevage lâchés dans la nature afin d’être tirés comme au ball-trap ».

76 associations de défense des animaux dénoncent les excès de la chasse dans une tribune. Crédit photo : Shutterstock / Scharfsinn

« C’est un pas formidable contre Macron ! »

« Ce qui est exceptionnel, c’est que 76 associations et Fondations ont toutes signé. C’est extraordinaire, c’est la première fois qu’il y a tel engouement contre la chasse », déclare Brigitte Bardot, porte-parole des grandes et des petites associations signataires, ce vendredi à l’AFP.

L’ancienne icône du cinéma, aujourd’hui âgée de 84 ans, souligne également l’aspect politique de la dénonciation : « C’est un pas formidable contre Macron ! ». Cette dernière ne cache pas son opposition au président, favorable à la pratique de la chasse, et à son gouvernement. En août, elle avait qualifiée Nicolas Hulot, alors premier ministre de la Transition Écologique, de « lâche ».

Les 76 associations « exigent sans attendre » la fin de la chasse à courre, de la vénerie sous terre des renards et blaireaux, des piégeages dits « traditionnels » et de la persécution des animaux considérée comme « susceptibles d’occasionner des dégats ». Elles revendiquent également le dimanche sans chasse pour un meilleur partage de l’espace public.

Récemment, les histoires de chasse se sont retrouvées partout dans l’actualité, des plus absurdes, au plus tragique, comme les nombreuses morts qui sont arrivés ces dernières années. 13 personnes sont décédées dans des accidents de chasse lors de la dernière saison. Le nombre total d’accidents, en comptant les blessés, a été de 113.

À lire aussi

Comments

Leave a Reply