On nous répète sans cesse que le français est l'une des langues les plus complexes à apprendre, ce qui n'est pas complètement faux. En revanche, croyez-le ou non, il existe bien pire ailleurs…

Crédits : Pathdoc / Shutterstock

On estime le nombre de langues parlées à travers le monde à environ 7000, dont la plupart nous sont complètement inconnues. Et entre les langages qui se sifflent et ceux qui ont un nombre infini de terminaisons, on se dit qu'on n'est pas si mal lotis finalement.

Découvrez 8 de ces langues étrangères pour le moins… étranges :

1 – Le Silbo

Cette langue est celle qu'utilisent les habitants de l'île de La Gomera, aux Canaries, pour parler entre eux. Ou plutôt pour communiquer. Car ce dialecte unique n'est non pas parlé mais… sifflé (« Silbo » signifie d'ailleurs « sifflement » en espagnol). Le Silbo est donc la transcription du castillan en sifflements. Il se compose uniquement de quatre consonnes et deux voyelles.

Plus fréquent dans les années 60-70, certains Gomeros utilisent encore cet outil de communication très pratique pour échanger à travers les nombreuses vallées de cette île volcanique. En 2009, le Silbo a même été inscrit par l'Unesco sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

2 – Le Rachasap

Cette variante du thaï apparue au 14e siècle sert spécialement à s'adresser à la famille royale. Il s'agit d'un registre extrêmement soutenu destiné à dialoguer avec les différents membres royaux de Thaïlande, ou à les mentionner.

Le Rachasap tend toutefois à se perdre. Si l'ensemble du peuple thaïlandais connaît l'existence de ce langage, très peu peuvent se targuer de le parler correctement. On peut encore l'entendre couramment dans les médias, lorsque l'on parle de la famille royale

3 – Le Scots

Le vocabulaire de ce dialecte germanique parlé en Écosse et dans le nord de l'Irlande est d'une richesse incroyable. Très proche de l'anglais, il permet de dire le mot « neige » de… 421 façons différentes. C'est en tout cas le constat qu'ont fait des chercheurs de l'université de Glasgow, alors qu'ils préparaient un dictionnaire de synonymes.

Les Écossais visiblement très soucieux du détail ont ainsi le choix entre plus de 400 termes pour décrire la façon dont les flocons tombent, tels que « flindrikin » lorsque les chutes de neige sont douces. C'est largement plus que les Inuits, jusque-là détenteurs du record avec leurs 50 façons de parler de la poudre blanche.

4 – L'Artchi

L'artchi est une langue parlée au Daghestan, en Russie, par un millier de personnes seulement et dans un unique village du pays. Si aussi peu de monde la pratique, c'est probablement parce que cette langue est d'une extrême difficulté.

Sa particularité est en effet d'avoir dans sa conjugaison 1,5 million de terminaisons possibles. Par exemple, pour exprimer le doute, le verbe se termine par -cugu, -ra quand on pense que ce dont on parle est arrivé et -er quand on est sûr que c'est arrivé. Voilà, voilà.

5 – Le ǃXóõ (ou « Taa »)

Rien que le nom nous donne la migraine. Cette langue principalement parlée au Botswana et en Namibie est réputée pour être celle avec le plus grand nombre de phonèmes (des sons).

Elle ne dénombre pas moins de 58 consonnes, 31 voyelles, et 4 intonations, ou 87 consonnes, 20 voyelles et deux intonations, selon la manière dont on l'emploie. Vous ne serez donc pas étonnés d'apprendre que peu de personnes parviennent à la comprendre. On comptait environ 2 500 locuteurs en 2011.

6 – L'Inuktitut

On ne pouvait décemment pas parler des langues les plus insolites sans évoquer l’Inuktitut, le langage eskimo-aléoute des Inuits.

Ce dialecte a même son propre alphabet (totalement incompréhensible pour nous) sous forme de symboles, comme vous pouvez le voir ci-dessous : 

 Crédits : Wikimedia Commons

7 – Le Nüshu

Plutôt qu'une langue, le Nüshu (« écriture des femmes ») était à proprement parler un système d'écriture exclusivement utilisé par les femmes du district de Jiangyong, dans la province du Hunan en Chine. Elle est incompréhensible aux hommes qui ne l'ont pas apprise.

L'usage de cette écriture a toutefois pris fin en 2004, à la mort de Yang Huanyi, la dernière véritable héritière, qui l'a utilisé toute sa vie. On ne trouve malheureusement quasiment plus aucun écrit en Nüshu, les manuscrits ayant été automatiquement brûlés ou enterrés avec leurs auteurs.

8 – Le Xhosa

On termine en beauté avec le Xhosa, qui figure probablement dans le top 5 des langues insolites. La raison ? Ce dialecte d’Afrique du Sud - notamment parlé par le grand Nelson Mandela - fait partie des langages à claquement.

C'est-à-dire que tous les mots commençant par « xh » donnent lieu à un claquement de langue sur le palais. Regardez, c'est assez impressionnant :

Découvrez encore plus d'informations, sur les voyages, la langue et la culture sur le blog EF Education First.

À lire aussi

Comments

Leave a Reply