NDA accuse les « petits casseurs de Monsieur Castaner » d’avoir saccagé l’Arc de Triomphe samedi dernier.

C’est une petite phrase qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd ! Interrogé sur les événements violents ayant eu lieu en marge de la manifestation des « gilets jaunes », organisée à Paris samedi dernier, Nicolas Dupont-Aignan a laissé entendre que des casseurs agissaient sur ordre du ministre de l’Intérieur.

Des casseurs, envoyés par le gouvernement, ont-ils infiltré les manifestations des « gilets jaunes », afin de semer le désordre et décrédibiliser le mouvement ? Cette affirmation, très relayée sur les réseaux sociaux, vidéos à l’appui, est une accusation aussi grave qu’invérifiable.

Pourtant, le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, n’a pas hésité à la proférer face caméra ce mardi, devant un journaliste de l’émission Quotidien, alors qu’il adressait un message aux manifestants, leur demandant de « continuer la pression pacifique ».

Invité à commenter les violences survenues autour et à l’intérieur de l’Arc de Triomphe, le député de l’Essonne a d’abord tenu à dédouaner le mouvement des « gilets jaunes », accusant - à tort - la presse de ne pas avoir diffusé les images montrant ces derniers protégeant la tombe du Soldat inconnu, avant d’attribuer ce saccage aux « petits casseurs de Castaner ».

« Ce sont les gilets jaunes qui ont protégé la tombe du soldat inconnu et cette photo là, vous ne l'avez pas montrée », a d’abord affirmé l’intéressé. Ce à quoi le journaliste a répondu par la négative, lui rappelant que des gilets jaunes avaient, dans le même temps, saccagé le monument de la place de l’Étoile. « Non ce ne sont pas eux, ce sont les casseurs de Monsieur Castaner (…) Ce sont les petits casseurs de Monsieur Castaner », a alors rétorqué NDA.

Interloqué, le journaliste lui a alors demandé s’il pensait « sérieusement » que « Christophe Castaner (avait) cassé l’Arc de Triomphe » ? « Pas Monsieur Castaner, les petits casseurs de Monsieur Castaner », a ainsi répété l’élu.

Des propos et des accusations qui ne manqueront pas de faire réagir…

À lire aussi

Comments

Leave a Reply