Lancé en 2015 dans la province du Khyber Pakhtunkhwa, au Pakistan, ce projet pharaonique, a permis de planter près d’un milliard d’arbres pour assurer un avenir à la région.

169 millions d’euros, telle est la somme exceptionnelle investie dans ce projet, appelé « Billion Tree Afforestation Project », qui n’a pour seul but de redonner vie à une terre aride qui condamnait les populations environnantes. En moins de quatre ans, l’objectif de replanter un milliard d’arbres a d’ores et déjà été dépassé grâce au travail de 16 000 ouvriers sur un espace de 3 500 km carré.

Considérés comme de « l’or vert », ces nouveaux arbres vont permettre de lutter contre l’érosion des sols d’une terre aride et ainsi d’atténuer, à son échelle, les effets du réchauffement climatique. De plus, ces arbres renforcent les bords de rivières et réduisent les risques d’inondation.

Au total, ils ont planté 900 eucalyptus et plus de 42 espèces d’arbres, ce qui devrait amener naturellement l’installation d’une nouvelle faune dans la région. Un projet coûteux mais l’argent n’est rien face aux enjeux climatiques quand il s’agit d’assurer les conditions de vies des futures générations.

À lire aussi

Comments

Leave a Reply