Des pères font savoir leur ras-le-bol sur les réseaux sociaux devant l'absence de tables à langer dans les w.-c. qui leur sont réservés. Face à ce manque de dispositif pour changer la couche de leurs petits, les hommes n'ont souvent d'autres choix que de le faire directement sur leurs genoux.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Donte Palmer (@3boys_1goal) le

Changer la couche de son enfant dans les toilettes publiques est un véritable casse-tête pour les hommes… surtout lorsque l'on n'a pas le matériel qui va avec. Comme une table à langer. On en trouve quasi systématiquement dans les w.-c. pour femmes, comme s'il revenait automatiquement aux mères de changer les enfants.

Un phénomène sexiste que certains hommes n'hésitent pas à dénoncer. Sous le hashtag #SquatForChange (que l'on pourrait traduire par « un squat pour le changement »), des pères mécontents pointent du doigt le manque de tables à langer dans les w.-c. publics destinés à la gent masculine.

Le principe est simple mais percutant : se photographier en position accroupie (le fameux « squat ») avec son bambin sur les genoux, en train de changer sa couche. Un cliché qui illustre parfaitement à quel point cette position est inconfortable et souligner l'incompréhension de voir cette tache revenir systématiquement aux femmes.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par FreshMade (@freshprince305) le

Encore un autre père qui joue la carte de la débrouille, en changeant comme il peut sa fille sur une pelouse :

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Chris Robinson (@ptp2019) le

Celui qui a lancé ce mouvement s'appelle Donte Palmer. Ce père américain de 31 ans a poussé un coup de gueule sur Instagram fin septembre. « Pourquoi n'y a-t-il pas de tables à langer dans les toilettes pour hommes ? C'est comme si nous n'existions pas », s'alarmait-il en légende d'une photographie très parlante.

On y voit le papa de trois enfants dans la même position très incommode, avec son fils sur les cuisses, tentant tant bien que mal de changer la couche du petit, qui n'est pas non plus à son aise.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Donte Palmer (@3boys_1goal) le

Avec la présence par défaut de ces tables dans les cabinets réservés aux femmes, la société fait inconsciemment comprendre aux pères que changer la couche est une chose qui revient uniquement aux femmes, creusant un peu plus les inégalités entre les sexes.

Un constat regrettable pour ces pères investis, qui réclament que de tels dispositifs soient installés dans toutes les toilettes ou bien que des zones neutres soient créées dans lesquelles pourraient se rendre aussi bien les papas que les mamans.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Chris Robinson (@ptp2019) le

La prise de conscience sur ce sujet semble de plus en plus importante. Avant de tirer sa révérence, l'ancien président des États-Unis Barack Obama avait annoncé que des tables à langer seraient installées dans l'ensemble des w.-c. publics pour hommes du pays. Une promesse confirmée par écrit dans un document baptisé « Babies Act » signé en octobre 2016.

À lire aussi

Comments

Leave a Reply