La compagne du président français fait ses débuts en tant qu'actrice. Elle incarnera son propre rôle dans le feuilleton Vestiaires, diffusé sur France 2. L'épisode sera retransmis ce samedi à 20h40.

C'est une première… pour une première dame. Brigitte Macron fera une apparition dans la mini-série Vestiaires, diffusée sur France 2. Ce feuilleton, qui en est à sa huitième saison, aborde le handicap et l'inclusion avec légèreté.

Des thèmes chers à cette ancienne professeure de Lettres, qui a effectué de nombreux déplacements sur ces questions depuis son arrivée à l'Élysée.

L'épouse du chef de l'État incarnera son propre rôle – celui de première dame, donc – dans un court épisode diffusé le samedi 15 septembre à 20h40. C'est la productrice du programme Sophie Deloche qui l'a sollicitée. Chaque année, depuis le lancement de Vestiaires, de nombreuses guest-stars participent (Clémentine Célarié et Florent Manaudou pour ne citer qu'eux).

« Elle était très fan de la série. On s'est dit, puisqu'elle aime (...), on va lui demander de jouer avec nous », explique Adda Abdelli, auteur et comédien, à propos de la première dame dans une vidéo sur les coulisses du tournage.

Une grande première

En France, jamais l'épouse d'un président en fonction ne s'était prêtée à un tel exercice. Cette pratique est plus courante Outre Atlantique, où il est fréquent de voir des politiques devenir des célébrités du petit écran, et vice-versa.

Ce nouvel exercice a visiblement quelque peu intimidé la comédienne en herbe, qui n'aime pas spécialement être sous les feux des projecteurs. « J'ai une trouille bleue », confie-t-elle face caméra. Mais pour faire parler des sujets qui lui tiennent à cœur, Brigitte Macron est prête à mettre ses craintes de côté et se faire violence. « Elle le fait pour être utile, pour attirer l'attention sur ces causes qui lui sont chères », affirment ses proches au Parisien.

Cette apparition télévisuelle engagée devrait rendre encore plus appréciable la première dame, qui jouit déjà d'une cote de popularité particulièrement élevée (67 % de Français satisfaits, selon un sondage Ifop pour Paris Match datant de juin). De quoi faire pâlir Emmanuel Macron, au plus bas dans les sondages (selon le dernier en date, plus de 7 Français sur 10, soit 71 % de la population, ont une opinion négative du président de la République).

À lire aussi

Comments

Leave a Reply