« Denver, le dernier dinosaure » va faire son grand retour à la télévision le lundi 27 août prochain, histoire de se donner du courage avant la reprise. C'est la chaîne M6, sur laquelle sera diffusée cette version moderne du dessin animé culte, qui a fait part de la nouvelle sur Twitter ce mardi.

« Denver, le dernier dinosaure », le dessin animé emblématique des années 90, revient sur nos écrans le lundi 27 août, dès 8 h 15 ! La chaîne M6, en plus de faire cette révélation, a dévoilé le nouveau générique de la série d'animation américaine diffusée à partir de 1989 en France sur FR3 (désormais France 3).

Si la plupart des paroles originales ont été modifiées, la célèbre phrase « Denver, le dernier dinosaure », empreinte même du show, a été conservée. La créature semble avoir gardé ses passions de toujours : le skateboard, la guitare électrique… et les lunettes roses.

Vous avez pu le constater ci-dessus, l'animal a eu droit à un sacré relookage  : aminci, rapetissé, éclairci, rajeuni… Le personnage ne ressemble plus tellement à son ancêtre. Un « coup de jeune » qui n'est pas du goût des trentenaires d'aujourd'hui, adeptes du Denver d'antan. Ces derniers ne reconnaissent plus le petit personnage et déplorent ce nouveau design.

Après « Les Minikeums », ou encore « Les Razmoket », qui vont eux aussi faire leur come-back, les internautes nostalgiques en ont simplement assez que l'on remastérise ces dessins animés qui ont marqué leur enfance.

Pour rappel, ce dessin animé raconte les aventures de quatre adolescents (Wally, Jérémy, Charlie et Mario) qui ont pris sous leur aile le petit dinosaure – qu'ils ont prénommé Denver – une fois éclos de son œuf découvert sur un terrain vague. Grâce à un morceau de sa coquille, la créature verte peut voyager dans la préhistoire. Et comme dans toute histoire qui se respecte, le gentil doit faire face à un méchant coriace  : Morton Fizzback, l'ennemi juré du personnage, qui veut devenir riche et célèbre en le capturant.

Allez, on se refait le générique original pour le plaisir :

À lire aussi

Comments

Leave a Reply