L'immense Ruta de los Parques de la Patagonia s'étend sur 2800 km et relie 17 parcs nationaux depuis la ville de Puerto Montt jusqu'au Cap Horn !

Crédit photo : Santiagotimes.cl

C'est un grand projet qui s'achève : on peut désormais arpenter les incroyables paysages de la Patagonie chilienne sur une seule et même route ! Officiellement lancée fin septembre, l'immense Ruta de los Parques de la Patagonia traverse le sud du Chili et relie entre eux les 17 parcs nationaux de la région. Elle englobe aussi plusieurs tracés déjà existants, comme la Route Australe ou la Route du Bout du Monde

Pour le gouvernement chilien, cette nouvelle route de trail devrait permettre de booster le tourisme dans la région tout en encourageant la préservation de l'environnement.

L'aboutissement d'une belle opération que l'on doit à... un couple de milliardaire américains ! En effet, ce trail est né à l'initiative de la Tompkins Conservation, la fondation de Douglas Tompkins, milliardaire fondateur de la marque de vêtement North Face.

Crédit photo : www2.latercera.com

Amoureux de la nature et du continent sud-américain, Douglas Tompkins a acquis de nombreuses terres dans le sud du Chili et de l'Argentine, afin de veiller à leur préservation. Après sa mort en 2015 dans un accident de kayak au Chili, sa femme Kristine choisit de poursuivre son oeuvre et en 2017, la Tompkins Fondation a réalisé "la plus grande donation de terres de l'histoire d'une entité privée à un pays", en cédant une grande partie de ses terres à l'État chilien. Un cadeau salué par la présidente chilienne Michelle Bachelet comme "un effort de préservation jamais vu auparavant".

Ce don généreux a permis la création de 17 parcs internationaux, et cette toute nouvelle Route des Parcs de Patagonie les relie tous entre eux ! Pour aider les aventuriers, le site internet de la fondation dispense aussi des conseils sur le transport, le logement et recense plus de 50 points GPS de chemins tracés !

Une opportunité de rêve pour découvrir la faune, la flore et les lacs de cette immense région si peu habitée...

À lire aussi

Comments

Leave a Reply